Les employés de la compagnie Westco prennent la défense de leur employeur.

Publié le : 26 septembre 2008

Une lettre signée par les représentants de plusieurs groupes d’employés de Westco a été publié dans les journaux afin d’expliquer la position de ces personnes vivants aussi dans la communauté de Saint-François de Madawaska au Nouveau-Brunswick.

«Depuis quelques semaines déjà, beaucoup d'attention a été portée à Saint-François de Madawaska en raison des discussions avec l'abattoir Nadeau qui appartient à Maple Lodge. Plusieurs choses ont récemment été dites à propos de Westco et nous voulons maintenant faire connaître notre point de vue.»

«Nous, les travailleurs de Westco, appuyons notre employeur dans son nouveau projet d'abattoir. Nous sommes présentement 140 employés de Westco dans la région de Saint-François, alors qu'il y a 15 ans, l'entreprise ne fournissait du travail qu'à quatre personnes.»

Cette lettre fait suite au différent entre le Groupe Westco et Nadeau Maple Lodge alors que Westco veut faire abattre temporairement ses poulets au Québec le temps de se construire un abattoir dans Saint-François.

Les porte-parole signataires de cette lettre sont Michel Dupuis, groupe des pondeuses, Michel Michaud, des employés du couvoir, Linda Boulay, des employés de bureau, Gérald Nadeau des employés de transport, Hugo Therrien des employés de ferme, Groupe Westco.

(extrait de L’Écho de Saint-François)