Charlo est un carrefour des communications

Publié le : 17 août 2010

( Charlo, 17 août 2010; 9 h 41) Avec une voie de chemin ferrée, un aéroport et aussi un port régional à moins de 10km à Dalhousie et un port de mer à Belledune sans oublier une route de grande qualité la région de Charlo est la porte d’entrée parfaite du Restigouche. Il suffit de trouver qui on veut voir passer par ces entrées et comment les attirer chez nous.

Encore récemment l’ex-administrateur du village de Charlo, Adolf Goulette, qui est également président du regroupement de l'aéroport de Charlo le répétait que le développement de « son » aéroport ne se fera pas au détriment des autres aéroports mais celui de Charlo ne devrait pas être en retard non plus sur les autres.


Photo courtoisie

Si l’économie parfois, ou l’image d’une économie faible ou en déclin, peut nuire à l’image de l’aéroport il faut simplement travailler plus fort pour arriver à sensibiliser les gens à la cause de l’aéroport de Charlo.

Avec une excellente piste, en très bon état, avec un  terminal spacieux et moderne, avec toutes ces infrastructures adéquats l’aéroport de Charlo n’a plus qu’à prendre sa place dans le monde des communications.

L’Aéroport de Charlo possède 20 acres (8,09 hectares) de terrains offerts en location et pour du développement commercial, soit 6 acres (2,43 hectares) situés côté piste et 14 acres (5,67 hectares) situés côté aérogare. Ces secteurs sont tous conformes aux exigences en matière d’urbanisme et de réglementation municipale.

Les trains qui utilisent régulièrement les voies ferrées, le port qui bourdonne il ne reste plus qu’à faire bouger l’aéroport. Le projet d’un aéroport hôte du service ambulancier aérien devrait être une vocation importante pour le développement d’activités à Charlo. D’autres projets commerciaux pourraient aussi être développé dans les prochains mois afin d’augmenter l’usage de ce bijou local.

Installations physiques de l’Aéroport de Charlo
Une (1) piste : 6 000 pi de longueur x 150 pi de largeur (87 700 mètres carrés)
Deux (2) voies de circulation : 14 000 mètres carrés
Deux (2) aires de trafic : 17 000 mètres carrés
Station d’information de vol bilingue complète avec services d’information météorologique. Charlo est la seule station d’information de vol bilingue dans la région atlantique.

Services d’aide à la navigation :
ARCL (système d’éclairage) -- Temporairement Hors D'Usage
ILS (système d’atterrissage aux instruments) -- Temporairement Hors D'Usage
RVR (portée visuelle de piste) -- Temporairement Hors D'Usage
NDB (radiophare non directionnel) -- Temporairement Hors D'Usage
DME (dispositif de mesure de distance) -- Temporairement Hors D'Usage

Zone de développement côté piste, avec cinq bâtiments de services.
Lots avec services destinés au développement industriel et commercial.
Une (1) aérogare (2 000 mètres carrés)
Un (1) bâtiment de services généraux (1397 mètres carrés)



À propos de l’Aéroport de Charlo

L’Aéroport de Charlo est situé à Charlo (Nouveau-Brunswick) et dessert une bonne partie du nord du Nouveau-Brunswick et de la rive sud de la péninsule gaspésienne, au Québec. La Commission de l’Aéroport de Charlo inc., la société sans but lucratif
propriétaire et exploitante de l’Aéroport de Charlo, relève d’un conseil d’administration formé de treize membres bénévoles.

À plus grande échelle, la Commission de l’Aéroport de Charlo définit son rôle comme étant celui d’un intervenant clé pouvant lier les besoins économiques et les occasions de croissance du nord du Nouveau-Brunswick aux diverses activités commerciales dans le secteur du transport aérien. La Commission considère aussi jouer un rôle de catalyseur dans le développement économique régional en venant compléter les autres programmes de développement de même qu’en y participant.

Le tout est rendu possible grâce à l’engagement direct de la Commission auprès de personnes-ressources chez les transporteurs et dans l’industrie, ainsi qu’à sa capacité de travailler efficacement autant dans le marché qu’auprès des transporteurs.

L’Aéroport de Charlo abrite une piste accessible en tout temps, d’une longueur de 1800 mètres (6000 pieds) et pouvant accueillir divers appareils, c.-à-d. de petits aéronefs de l’aviation générale jusqu’à des jets intermédiaires et d’entreprises.

Sa longueur de piste et ses installations favorisent une croissance éventuelle dans les transports et le développement d’entreprises à l’aéroport.