Réginald Paulin honoré du Prix Assomption-Vie, Louis-J-Robichaud par l'AFMNB

Publié le : 17 octobre 2010

(Lamèque, 17 octobre 2010;  10h00) Le prix Louis-J.-Robichaud est décerné chaque année lors du congrès annuel de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. C’est toujours une surprise pour tous les participants, lorsqu’au banquet du samedi soir de l'AFMNB qui avait lieu à Shippagan cette année (CUS), on honore une personne en particulier.

Cette année l’AFMNB honorait l’un des nôtres, l’ex-maire Réginald Paulin en lui remettant le prix Louis-J.-Robichaud.


Réginald Paulin récipiendaire
du Prix Assomption-Vie, Louis-J.-Robichaud.

L’actuel président de la chambre de commerce locale a été aussi président de l’AFMNB pendant 4 mandats. Il reprenait le flambeau du président élu au moment de sa démission alors qu'il était vice-président de l'association et  assurait ainsi la présidence en avril 1997, puis il fut réélu trois années de suite jusqu'en 2000. On reconnaissait, par la remise de ce prix, tout le travail du récipiendraire.

Les quatre maires des municipalités hôtes du XXIe congrès étaient présents lors de cette remise et félicitaient Réginald Paulin. «Ça fait chaud au coeur d'être reconnu comme ça» dira le récipiendaire en entrevue avec Canadamunicipal. Ajoutant au passage: « c'est encourageant pour continuer!»
 
Le prix Louis-J.-Robichaud, crée en 1990, vise à reconnaître la contribution d'un élu, présente ou passé, au développement de sa collectivité francophone en général.

Le prix remis à Réginald Paulin souligne le leadership qu'il aura démontré dans ses fonctions et valorise en même temps le rôle de tous les élus municipaux auprès de la collectivité et de la francophonie en général. Réginald Paulin a su garder le secret trois longues semaines avant le moment de recevoir son prix. L'actuel maire de Lamèque aussi a su être discret puisqu'il le savait et en était très heureux pour son prédécesseur.
 
Retraité de l'enseignement,Réginald Paulin a consacré 35 ans de sa vie dont 20 à la direction scolaire. Depuis sa retraite, il a occupé plusieurs postes importants dans des organismes à but non-lucratif. Actuellement, il préside la chambre de commerce, également le comité de gestion de la Salle Mathieu-Duguay depuis plus de 5 ans et il est toujours responsable du comité de la paroisse de Lamèque pour le CMA 2009, qui est toujours actif.