Conférence-témoignage : L?inspiration par le voyage avec Camille Bouchard

Publié le : 21 novembre 2010

(Lamèque, octobre 2010) Le vendredi 8 octobre dernier, nous avons eu le bonheur d’accueillir chez nous l’écrivain Camille Bouchard. La ville de Lamèque a été jumelée à cet écrivain grâce au Fonds de développement culturel de Patrimoine canadien et en collaboration avec la 7e édition du Salon du livre de la Péninsule acadienne.

Le projet Un écrivain, une communauté  a permis aux gens des îles acadiennes et d’ailleurs de faire la rencontre d’un homme très passionné et qui a sûrement su charmer les gens présents à cette conférence.  Le lendemain, soit le samedi 9 octobre, M. Bouchard a eu la chance de visiter les îles acadiennes en compagnie de la maire-adjointe Marie-Anne Ferron et son conjoint Émile, une visite qui ne s’effacera pas de la mémoire de ce grand voyageur. Il a d’ailleurs eu la chance de prendre plusieurs photographies que vous pouvez consulter sur son blogue (www.camillebouchard.com) en date du 11 octobre 2010.

Grand amateur de voyages d’aventures, Camille Bouchard a visité plusieurs pays de l’Asie du Sud-Est, de l’Afrique et de l’Amérique du Sud. Il a également parcouru le sous-continent indien. Voyageur infatigable, il a gravi volcans et falaises. Chevauchant éléphant ou dromadaire, il a traversé des jungles et des déserts et navigué sur les plus grands fleuves du monde : le Nil, le Mékong, le Gange, le Niger... Il a vagabondé dans les villes les plus mythiques : Tombouctou, Le Caire, Bangkok, Vientiane, Bénarès, Addis-Abeba, Cusco, Delhi et a exploré des sites légendaires : Machu Picchu, Gizeh, Khajurâho, Tiahuanaco, Ayudhiya, la Vallée des Rois, et plus encore!

Auteur de près d'une cinquantaine de romans, il est récipiendaire de nombreux prix littéraires dont le plus prestigieux prix canadien soit le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour lequel il a été lauréat en 2005 et finaliste une deuxième fois en 2008. Certaines de ses œuvres apparaissent également sur des listes de sélection internationale.

Merci à tous ceux et celles qui se sont déplacés à cette conférence et on se dit à l’année prochaine pour la 8e édition du Salon du livre de la Péninsule acadienne.