Investissement de près d'un million à Bas-Caraquet

Publié le : 23 octobre 2013

(Bas-Caraquet, 22 octobre 2013; 18h 13) Suite à l’incendie de ses locaux dans la parc industriel voilà que quelques mois plus tard Sam Boucher le gérant de Spartan à Bas-Caraquet était fier d’ouvrir au public à la mi-octobre ses portes au nouveau magasin de la rue St-Paul.

« Dans l’incendie on a eu une perte totale et il fallait continuer de service les clients » La relocalisation a été possible grâce à la capacité de l’entreprise-mère, Hercules SLR qui possède 8 magasins spécialisés dans les produits nautiques. Ces super quincailleries spécialisées permettent à tous ceux qui sillonnent les mers pour leur plaisir ou pour leur travail de trouver les équipements de base, les outils et la ferronnerie ainsi que les derniers gadgets utiles, sécuritaires et absolument nécessaire quand on veut tout avoir à la dernière mode.

Le magsin situé dans l’ancienne épicerie Bas-Caraquet est vaste et rempli de marchandise. On parle au bas mot d’un demi-million de dollars d’inventaire en basse saison… et ça grimpe vite à la haute saison.

L’entreprise est devenu propriétaire de l’édifice cet été et a fait plus de 300,000$ d’aménagement pour s’installer pour servir la clientèle de toute la Péninsule acadienne et même du littoral acadien au complet.

Quatre employés sont disponibles pour servir la clientèle. Le grand public aussi peut profiter de la quincaillerie qui ne propose pas seulement des agrès de pêche mais bien plusieurs produits nécessaire aussi à la maison. Des clous, des vis, de la peinture, des mousquetons, des crochets et beaucoup d’autres objets de ferronerie peuvent être trouvé dans les rayon du magasin ouvert aux heures habituelles de commerce.


Sam Boucher à son pupitre. Il est à l'emploi de l'entreprise depuis janvier 1979.

Sam Boucher a consacré sa vie professionnelle, depuis 1979, à l’industrie de la pêche et connaît son affaire tout comme ses employés qui peuvent trouver des solutions aux problèmes de sécurité et de fonctionnement sur l’eau.

L’ancien édifice du parc industriel est à vendre et pourrait servir pour de l’entreposage. Pour ce qui est de l’avenir de Spartan on n’a qu’à jeter un coup d’œil sur le silo d’entrée de l’édifice pour retrouver un clin d’œil au passé et à l’avenir. Le chariot d’épicerie est toujours là avec une trappe à homard dedans. Il ne manque que des homards (en plastique) pour compléter la scène respectuseuse du passé et confiante de l’avenir.

Le magasin mérite une visite, juste pour voir tout ce qui peut être disponible, ici même à Bas-Caraquet. L’entreprise a un site web (uniquement en anglais) à : www.spartanmarine.ca

 

Et le dicton à Spartan est (traduction libre) « Si vous êtes sur l'eau, vous avez besoin de nous. Que vous preniez le bateau pour un voyage de pêche un week-end, gagner votre vie en y associant les prises de la journée, ou la construction de la valeur d'une flotte de navires, nous avons les produits, les services et l'expertise dont vous avez besoin. »


Beaucoup de choix pour les capitaines


Le comptoir de service est à l'entrée


Mille et une ferronnerie


Un vaste choix de peinture de qualité


Tout pour la sécurité