La sauvegarde de l'église progresse

Publié le : 15 janvier 2014

 (Bas-Caraquet, 14 janvier 2014; 11h21) Le comité de sauvegarde de l’église de Bas-Caraquet qui avait en décembre réussi en quelques jours à amasser plusieurs dizaine de milliers de dollars afin de faire exécuter les premiers travaux de réfection à l’édifice afin de permettre sa réouverture a continué son travail pour atteindre son premier objectif de 250,000 $.
Hier encore, le comité rencontrait dans un chalet de la plage à Bas-Caraquet une consultante, Marcelle Fafard-Godbout qui
a dirigé plusieurs campagnes de financement dont celle de la sauvegarde de la cathédrale d'Edmundston qui a réussi à amasser 4 millions de dollars.
La consultante est venue rencontrer les membres du comité pour les conseiller sur leur campagne et en a profité pour visiter l’église de Bas-Caraquet.

Le comité sur sa page Facebook disait : « Elle fut enchantée par tant de beauté !»

Un concert bénéfice était organisé le dimanche 22 décembre récoltant plus de 9 000$ ce qui cumulle à 100,000 $ la première collecte de fond en vue d’atteindre les 250,000 $ nécessaire pour la première phase des rénovations urgentes et éventuellement aller chercher les autres millions nécessaires pour compléter les rénovations et sauvegarder l’église de Bas-Caraquet.

Depuis quelques semaines, l’église de Bas-Caraquet est ouverte au public de nouveau.


On reconnait de gauche à droite: Jacques Boucher, architecte,
Lucie LeBouthillier, Georgette Moore, Claude Friolet,
Marcelle Fafard-Godbout, Gilbert Blanchard, président du comité,
Agnès Doiron, maire de Bas-Caraquet et Georges Moore.