Enfin, Le Goulet aura un quai plus décent

Publié le : 30 mai 2014

 (Le Goulet, 30 mai 2014; 18h15) Aujourd’hui, la ministre des Pêches et des Océans du gouvernement fédéral, l’honorable Gail Shea était dans la région pour annoncer une bonne nouvelle pour les pêcheurs de Le Goulet. Son gouvernement débloquait des fonds pour la reconstruction, sur plusieurs années, du quai brise-lames à Le Goulet.

Les pêcheurs du village seront heureux d’apprendre qu’enfin ils vivront moins dangereusement au quotidien durant la saison de pêche. La situation était devenue vraiment dangereuse ajoutait le maire Wilfred Roussel présent au moment de cette annonce.

 

Le gouvernement du Canada investira
dans trois ports de pêche de la Péninsule acadienne

L’honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’un investissement de 7,2 millions de dollars visant à apporter des améliorations à trois ports pour petits bateaux du Nouveau-Brunswick. Cet investissement fait partie du financement courant alloué aux ports pour petits bateaux de l’ensemble du Canada en 2014-2015.
 
Les grands projets recevant un financement comprennent notamment

  • La reconstruction d’un quai et la réparation d’un autre quai à Lamèque, sur une période de deux ans
  • La reconstruction, sur plusieurs années, d’un quai à Shippagan
  • La reconstruction, sur plusieurs années, du quai brise-lames à Le Goulet.
  •  

Faits en bref

  • Pêches et Océans Canada entreprend des projets d’amélioration des ports en collaboration avec les administrations portuaires locales chargées de la gestion et de l’exploitation des installations au profit des utilisateurs locaux. Le Programme des ports pour petits bateaux englobe plus de 1 000 ports pour petits bateaux au Canada.
  • Le Plan d’action économique de 2014 prévoit une somme de 40 millions de dollars sur 2 ans destinée à des projets de réparation, de construction et d’entretien réalisés dans des ports pour petits bateaux du Canada.
  • En 2012, la valeur au débarquement des pêches du Nouveau-Brunswick était évaluée à plus de 200 millions de dollars.
  • Le havre de Shippagan, composé de ces trois ports et de celui de Savoy Landing, est la plaque tournante économique de la Péninsule acadienne depuis des générations. Ils sont les ports d’attache d’au moins 200 navires commerciaux, de plaisance et de sauvetage de la Garde côtière.
  • Selon une étude réalisée par l’Université de Moncton, en 2008, les activités menées aux ports du havre de Shippagan ont injecté 105 millions de dollars à l’économie locale. Dans l’ensemble, leur impact sur le plan économique a atteint plus de 200 millions de dollars, ce qui représente plus de 4 000 emplois.

Citation

« Dans les collectivités de la péninsule acadienne, où l’industrie de la pêche fait partie intégrante du quotidien, les ports pour petits bateaux jouent un rôle important. Notre gouvernement est heureux d’investir dans ces ports pour veiller à ce qu’ils continuent de répondre aux besoins de l’industrie de pêche commerciale et stimulent les économies locales. Ces investissements sont donc essentiels pour soutenir les pêches commerciales locales et pour l’avenir des collectivités de la péninsule acadienne. »


Le maire Wilfred Roussel remerciait la ministre qui venait d'annoncer une bonne nouvelle pour, Paul-Aimé Mallet, le responsable des installations portuaires de Le Goulet.