2015, une année de construction à Lamèque

Publié le : 1 février 2015

(Lamèque, 1er février 2015; 9h26) Les membres du conseil municipal, le maire Réginald Paulin et le directeur général, Dave Brown ont travaillé fort au cours des derniers mois pour assainir les finances de la municipalité et permettre aux citoyens de profiter de chaque sous payé en taxes.

L’équilibre de nos finances permettront au conseil d’entreprendre l’année qui vient avec plus de liberté et de possibilités pour faire face aux besoins de la communauté.

La brigade de pompiers a besoin, depuis un bon moment, d’un nouvel édifice pour répondre à ses besoins. Les exigences en véhicules et en équipement rendent l’actuel édifice inadéquat pour répondre aux normes actuels.

D’un autre côté, le département des travaux publics aussi a de plus en plus besoins d’espaces pour son équipement et ses véhicules. Déjà que le personnel de la ville s’accommodait d’espace inadéquat qui pouvait au fil des ans devenir dangereux.

Le conseil municipal prenait le taureau par les cornes, si on peut dire, et planchait sur le problème avec l’architecte Jacques Boucher. Une solution économique, utile et fonctionnel a été trouvé pour installer les pompiers d’un côté et les travaux publics de l’autre tout en partageant l’espace central ce qui pemettra à la ville de faire des économies.

Une mauvaise surprise

À la fin de l’été, l’automne venu, la ville avait la mauvaise surprise d’apprendre que l’édifice qui servait jusqu’à maintenant d’hôtel de ville ne pourrait permettra l’accès pour des raisons de sécurité. L’infiltration d’eau causant des moisissures ainsi que la réfection du toi et la réparation du système de chauffage représentait des sommes énormes. Déjà que le coût d’entretient de l’édifice dépassait les 90,000$ par année c’était une lourde charge dans le budget.

Durant que l’administration vivait en camping à l’Éco-Parc et que le conseil travaillait fort pour trouver une solution, une solution de rechange paru évident aux yeux de l’administrateur et des membres du conseil! Le terrain laissé vacant par les pompiers pourraient permettre la construction au centre-ville de l’édifice municipal.

L’année 2015, à Lamèque, en sera une de construction qui marquera un tournant important pour l’avenir de la communauté.

Pour les pompiers et les travaux publics

Situé sur le terrain en face de l’arena la caserne des pompiers permettra à la brigade d’avoir amplement d’espace pour manoeuvrer sécuritairement sur son terrain. De plus, les installations permettront aux pompiers d’avoir tout leur équipement sous un même toit.

Quatre (4) grandes portes vitrées face à l’arena assureront une grande luminosité à l’intérieur et permettront des sorties sécuritaires. Les pompiers aurons également accès à des salles, des bureaux et des ateliers qu’ils partageront avec l’équipe des travaux publics.

De même, quatre (4) grandes portes vitrées, à l’autre bout de l’édifice permettront aux travaux publics d’avoir tout leur équipement sous un même toit.

Les locaux mitoyens et communautaires permettront à la ville d’économiser chauffage et électricité.

Les rues autour de cet édifice seront maintenant parmi les premières à être déneigées pour assurer en tout temps l’accessibilité aux employés de la ville et aux pompiers de circuler.


Maquette de l'édifice qui recevra les pompiers à gauche et la voirie à droite.L'entrée principale servira aux deux groupes.


 

 Le plan de la caserne des pompiers (partie à gauche) et du garage municipal (partie à droite) au centre les locaux en commun.

 

Un hôtel de ville tout neuf, plus économique et plus pratique

La décision de construire un nouvel hôtel de ville n’était pas prévu depuis longtemps. C’est l’accumulation des problèmes dans le vieil édifice qui obligea les membres du conseil à trouver une solution à long terme.

Même en payant pour une construction neuve la ville économisera sur les coûts d’entretient qui devenaient énormes. La ville, en se relocalisant au centre-ville redynamisera ce quartier et fera des économies de temps et d’argent.

L’édifice d’un étage proposé par l’architecte Jacques Boucher coûtera bien moins cher à chauffer et entretenir. L’accès pour les personnes à mobilité réduite également sera beaucoup plus facile.

Les plans de l’édifice municipal prévoit de nombreux avantages nouveaux qui n’étaient même pas pensable à l’ancien édifice étalé sur trois étages avec plein de contraintes.

La grande fenestration du nouvel édifice permettra un ensoleillement maximum et le grand nombre de locaux permettra d’accueillir plusieurs organismes à but non-lucratif locaux.

Plus encore, le public aura accès directement à la salle du conseil par la porte devant le stationnement. Alors que la réception du public, durant les heures d’ouverture offrira une salle d’attente ce qui n’existait pas dans l’ancien hôtel de ville.

La construction du nouvel édifice devrait débuter l’automne prochain. Le temps de construire ce printemps le garage municipal et la caserne des pompiers. Puis en même temps, la ville procédera à la mise en place du financement de la construction de l’hôtel de ville et ce n’est qu’à la fin de l’été prochain qu’on aura la date d’ouverture du nouvel édifice municipal.


Vu de face du futur hôtel de ville qui pourrait être construit sur l'emplacement actuel de la caserne des pompiers.


 

Le plan du futur hôtel de ville de Lamèque qui pourrait être construit l'automne prochain.