GILMOND LAROCQUE DE LAMÈQUE, RÉCIPIENDAIRES DU PRIX WILLIE-LIRETTE 2015

Publié le : 13 septembre 2015

(Lamèque, 13 septembre 2015; 16h) Le 12 septembre dernier, durant le Banquet du 15e anniversaire de l’Association francophone des aînés du NB., l’organisme rendait hommage à deux bénévoles engagés et dévoués au mieux-être des aînés en leur octroyant le prix Willie-Lirette 2015, Lina Roy Doucet de Petit-Rocher et Gilmond Larocque de Lamèque.

Gilmond Larocque, professeur à la retraite et grand défenseur de la langue et de la culture acadiennes, est reconnu pour ses grandes qualités humaines, ses convictions profondes, son intégrité et son dévouement. « Monsieur Larocque a été de tous les combats pour favoriser le développement de l’éducation, de l’activité physique et du mieux-être auprès de la jeunesse et des personnes de 50 ans et plus » a expliqué madame Laurence Beaulieu-Arsenault en lui rendant hommage.  Sa carrière de 35 ans en enseignement l’a amené à participer à de nombreuses activités parascolaires, notamment comme entraîneur pour divers sports, ce qui l’apporta à participer maintes fois aux Jeux de l’Acadie avec les jeunes sportifs, et plus tard, à joindre les rangs du conseil d’administration des Jeux de l’Acadie 50+, dont il est depuis quelques années président. Sa physionomie et sa jovialité l’ont également apporté au fil des ans à entreprendre une carrière de Père Noël, autant pour les jeunes que pour les aînés, de même que dans les fêtes familiales et corporatives. Gilmond déploie encore aujourd’hui des efforts soutenus afin de conserver et de transmettre le patrimoine musical unique des Acadiens, étant reconnu pour ses talents de musiciens.  Sa joie de vivre et ses dons musicaux, sans oublier ses convictions profondes envers la culture et la langue acadiennes, font de Gilmond un rassembleur hors pair.   Ses accomplissements professionnels et son implication sociale exemplaire lui ont valu en 2011 d’être admis à l’Ordre du Nouveau-Brunswick.

« Ce prix, je le partage avec mon épouse, Jeanne-Berthe, qui est ma compagne dans toutes mes activités » a tenu à souligner Gilmond Larocque. «  C’est pour nous un plaisir de contribuer à notre communauté et aux initiatives qui font connaître et grandir la langue et la culture acadiennes. »

Le prix Willie-Lirette a été créé en 2005 en reconnaissance des nombreux services que celui-ci a rendus à la société en général, tant au niveau fédéral, provincial que régional.  Cette distinction est remise annuellement par l’organisme afin de reconnaître le travail exemplaire de l’un de ses membres. 

 
 

Willie Lirette, président fondateur de l’AFANB, Gilmond Larocque, récipiendaire du prix Willie-Lirette 2015, Jeanne-Berthe, épouse de Gilmond Larocque et Roger Martin, président de l’AFANB.