506 727-4749

Veillée aux chandelles pour Paris

Publié le : 15 novembre 2015

(Caraquet, 15 novembre 2015; 10h02) Ce soir, un groupe de citoyens de la ville de Caraquet et quelques citoyens de la Péninsule acadienne se réunissaient par solidarité pour les événements de Paris survenus vendredi soir.

Près d'une centaine de personnes bravaient le vent froid près de la mer pour se rendre au Vieux Couvent où René Cormier et Daniel Thériault animaient le moment de recueillement. Au piano, René Cormier interprétait avec l'assistance la chanson de Raymond Lévesque « Quand les hommes vivront d'amour». Un peu plus tôt il avait remercier ceux qui s'étaient spontanément présentés en ce froid dimanche soir. Daniel Thériault lisait un poême de Louis Aragon et informait la foule que la mairie de Paris était informée de cette manifestation de sympathie et appréciait le geste.Isabelle Bonin, française d'origine (Librairie Pélagie) est venue témoigner à l'invitation des organisateurs qui proposaient au public de prendre le micro s'il le désirait, elle lu une citation du Dalaï Lama qui distinguait la pratique religieuse de la manipulation des religions.