Le maire de Bas-Caraquet assistait à la veillée aux chandelles pour Paris

Publié le : 15 novembre 2015

(Bas-Caraquet, 15 novembre 2015; 18h)  Le maire de Bas-caraquet, Agnès Doiron, était présente en compagnie de sa mère Béatrice (Bibi) Doiron ex-maire de Bas-Caraquet à la veillée organisée en appui aux Parisiens qui vivaient vendredi soir une des pire attaques de Kamikazes.

Une centaine de personnes bravaient le vent froid et la noirceur pour se rendre près du Vieux couvent, à Caraquet, où les attendaient René Cormier et Daniel Thériault. Le maître de cérémonie, René Cormier, au piano interprétait avec la foule la chanson de Raymond Lévesque, Quand les hommes vivront d'amour et ensuite Daniel Thériault lisait un poême de Louis Aragon. Plusieurs chandelles étaient allumées sur le devant de l'estrade, certaines véritables chandelles allumées à la flamme vacillante alors qu'on apercevait d'autres chandelles électroniques pouvant faire face au vent.La cérémonie débutait quelques minutes avant 18h pour se terminer une trentaine de minutes plus tard. Quelques citoyens de Bas-Caraquet étaient sur place, notamment Armel Lanteigne de la Légion canadienne.