Marc Hervieux contribue à sauver l'église de Bas-Caraquet

Publié le : 30 novembre 2015

(Bas-Caraquet, 29 novembre 2015; 23h17) La population du grand Caraquet est venue assister, à l'église de Bas-Caraquet, au récital du chanteur Marc Hervieux et ils étaient nombreux à avoir grandement apprécié leur soirée.

C'est plus de 600 personnes qui prenaient place dans l'église de Bas-Caraquet où le comité pour la sauvegarde de l'église avait organisé un récital du célèbre chanteur Marc Hervieux. Accompagné de son pianiste personnel il interpréta plusieurs chansons populaires ainsi que plusieurs classiques... le tout débuta par «Quand on n'a que l'amour» suivi d'une courte présentation de sa biographie...« au cas » où quelques uns ne le connaîtrait pas. Il raconta son duo avec Ginette Reno dans « Fais moi la tendresse» puis enchaîna avec « Une chance qu'on ça » de Jean-Pierre Ferland... à propos des gens venus au spectacle... pour l'entendre et aussi pour sauver l'église de Bas-Caraquet.

Apeçu dans la foule, presqu'incognito si on n'avait pas pris la peine de dire au microphone qu'elle était assise près du Père Landry curé de la paroisse, la Lieutenant Gouverneur du Nouveau-Brunswick, Jocelyne Roy Vienneau

Entre chaque chanson il se racontait un peu. Une anecdote de tournée lorsqu'il ne parlait pas anglais encore, un fait divers de son enfance, un moment mémorable, tout y a passé. Lui qui a appris l'italien et l'allemand nous raconta ce qu'il vivait depuis la Commissiond'enquête Charbonneau et laissait son pianiste choisir la chanson suivante... Dès les premières notes, Hervieux contesta amicalement ce choix que le public aussi avait reconnu... la musique du fil Le Parrain...(The Godfather) mais se prêta de bonne grâce et interprétait avec brio la chanson thème du film.

Puis la fin du spectacle fut consacré aux chansons de Noël... jusqu'à la dernière qui était tant attendue... le Minuit Chrétien. L'artiste se prêta à l'arrière de l'église à la vente de ses CDs et aux dédicaces habituelles.


L'équipe de bénévoles avait fait un décor magnifique.


L'artiste a su plaire à tout le monde. Son récital couvrait tous les genres,
classique, populaire, country et chants de Noël.

Gilbert Blanchard, président de la Campagne de financement et Lucie LeBouthillier
présidente du Comité de sauvegarde de l'église cachaient mal leur satisfaction
de voir autant de personnes dans l'église... toutes venues entendre Marc Hervieux
mais aussi supporter leur cause.


Le maire Agnès Doiron toujours là pour supporter les bénévoles.

L'église était pleine, il y avait aussi des spectateurs au jubé.

Dans la foule,près du Père Landry, la Lieutenant Gouverneur
du Nouveau-Brunswick, Jocelyne Roy Vienneau

En passant, Marc Hervieux saluait avec plaisir Béatrice Bibi Doiron.

Si le choix était difficile, Marc Hervieux décrivait le contenu de ses CD.

Ils étaient nombreux à vouloir avoir un CD et l'autographe du chanteur.