506 727-4749

Parlons d'eau, veux-tu ?

Publié le : 20 mai 2016

(20 mai 2016) Ben oui, le sujet est dans l’air si je peux dire… en fait le réchauffement de la planète amènera ces sécheresses qui donneront soifs à tout le monde… les humains, les animaux et surtout les plantes.

Localement aussi on a besoin d’eau. Heureusement, l’eau dans le robinet ne manque pas. On en a beaucoup. Elle coûte cher, mais on a les moyens. La municipalité se charge de nous fournir une eau de qualité, merci à ceux dont c’est le travail de nous garder notre eau en quantité et potable.

On a aussi la meilleure eau médaille de bronze au monde, l’eau 83ppm tirée de la source locale. Une belle et bonne eau selon les grands experts du monde.

Je me demande des fois comment il se fait qu’on en trouve pas à l’épicerie locale. Un mystère! L’une des meilleures eaux au monde est locale et on nous propose des eaux des grandes villes…en bouteille! Un non sens en ce qui me concerne. Faudrait qu’on m’explique. Je suis pour à 100 % pour la coopération. Je suis prêt à fermer les yeux sur beaucoup de choses… j’accepte beaucoup de choses. Je suis d’un naturel tolérant. Mais là j’avoue ne pas comprendre. Quel exemple on donne à nos enfants. « Aide-toi et le ciel t’aidera » disait mon petit catéchisme. On l’a oublié depuis longtemps celui-là.

Bon, voilà pour ma montée de l’… eau, aujourd’hui.

Où je voulais en venir, c’est l’eau qu’il faut protéger et ne pas gaspiller. Alors les mon’oncles qui lavent leur entrée de garage au boyau d’arrosage, arrêtez ça tout de suite. C’est pas pour ça qu’on traite l’eau pour la rendre potable. C’est pour la boire. L’utiliser avec nos aliments. Se laver dans de l’eau propre. Mais pas pour laver le «drive way ».

Voyons donc mon bon ami… penses-y donc!