Où prends-tu tes cadeaux?

Publié le : 2 décembre 2016

( 1er Décembre, 2016)  On dira ce qu’on voudra… tant qu’il n’y a pas de neige on ne sent pas l’arrivée du temps des Fêtes. Noël était encore bien loin à cause du temps doux sans neige. Voilà c’est fait. La neige nous a recouvert et on peut ima-giner un Noël blanc.

D’ici Noël ce sera la guerre. Eh oui, la guerre, la vraie, la dure, la guerre commerciale. Tout le monde voudra attirer les clients dans son magasin. Les grandes chaînes attirent avec des coups de canon publicitaires à la télévision. La radio et les circulaires sont remplies de publicité… d’aubaines pour Noël. C’est la frénésie. Même le web augmente sa pression sur les consommateurs. Pour nous faire acheter plus encore.

Tout ça c’est bien normal. Ces grands commerces ont des millions pour vous attirer dans leurs filets et vous faire acheter chez eux... et nous faire oublier le mar-chand du coin de rue de chez nous.

Toi, lecteur, t’es drôle des fois. Tu vas dans les très grands magasins, ou sur internet pour commander à moins cher (que tu penses) mais tu vas voir ton « chum » le commerce local pour lui demander de l’aide quand ça ne va pas. Un peu de logique s’il-te-paît.

Le commerce de chez vous vit avec toi. Sa principale préoccupation, c’est de te fournir ce dont tu as besoin. Il te connaît. Il anticipe tes besoins. Difficile pour lui de ne pas te servir avec excellence… tu es un client important pour lui. Comment pourrait-il te donner un service impersonnel comme ces magasins d’ailleurs. On ne peux jamais parler à un humain si tu as un problème? « Faites le un pour anglais… etc...» C’est pas du service ça. Ce sont des accomodations déraisonnables.

L’avantage du gars et de la fille du coin, c’est qu’ils te connaissent. Connaissent ta famille. Connaissent tes goûts, tes préférences.

Voilà je l’ai dit, c’est mon cadeau des Fêtes. Joyeuses Fêtes préparées à partir des ingrédients et des cadeaux de chez nous. Bon magasinage local!