Réginald Nadeau a de grandes ambitions pour la Communauté Rurale du Haut-Madawaska

Publié le : 22 février 2017

(Haut-Madawaska; 22 février 2017; 15h33) Celui qui a été le président du défunt Comité d’étude de faisabilité du regroupement des communautées du Haut-Madawaska annonce qu'il entend se présenter pour devenir maire de la nouvelle Communauté Rurale du Haut-Madawaska.

Le p’tit gars natif de Saint-Hilaire qui est le 10e d’une famille de 13 enfants et 5e génération d'une famille fondatrice de Saint Hilaire, a de la suite dans les idées et a appris à travailler fort pour atteindre ses buts depuis son enfance.

«Quand on est élevé au sein d’une grande famille on apprend à faire valoir son point de vue et il faut qu’il soit le bon pour passer la critique de la famille » disait Réginald Nadeau lorsqu’il rencontra le représentant de l’Écho.

Père de 3 enfants et grand-père de 5 petit enfants il est marié à Monique Godbout et vit toujours sur la terre ancestrale Nadeau à Saint Hilaire dans la Haut-Madawaska. Homme d’affaires depuis plus de 43 ans il sait organiser les choses pour que ça marche bien. Aussi, propriétaire foncier, ex-producteur laitier et depuis longtemps développeur immobilier Réginald Nadeau sait organiser son temps pour être efficace. Dès l’âge de 15 ans il était un leader local et provincial au sein des Club 4H en plus de siéger plus tard sur de nombreux conseils d’administration dont ceux de l’Association des producteurs laitiers du N.B., à la Caisse Pop. de Saint-Hilaire, au Sénat académique de l’UdeM et à la Chambre de commerce d’Edmundston.

Il a été président de la Société de Développement du Centre des affaires d’Edmundston, a siégé à la Société Historique de Saint-Hilaire responsable du projet « Louis VXII Légende ou Réalité », puis est V-P de la Coop d’investissement du Nord Ouest. Il est aussi membre de la Coop Forestière du Nord Ouest et de la Chambre de Commerce du Haut-Madawaska. Depuis quelques années il fut le président du Comité d’étude de faisabilité du regroupement des communautées du Haut-Madawaska. Cette dernière activité dans sa vie l’a beaucoup marqué et surtout l’enthousiasme et la volonté que la population a démontré pour ce regroupement l’a impressionné au point de porter attention à tous ceux qui l’incitaient à présenter sa candidature pour être maire de cette nouvelle Communauté Rurale qui verra le jour en juillet prochain.

Le Haut-Madawaska il y croit depuis longtemps. Dès que les maires des municipalités de la région se donnaient une revue communautaire (L’Écho du Haut-Madawaska) Réginald trouvait au sein de la Société Historique de St-Hilaire les fonds nécessaires pour que sa communauté aussi reçoive l’écho alors qu’à l’époque la municipalité n’avait pas ça dans son budget. Réginald Nadeau comprenait l’importance pour la population d’être bien informé et il n’hésitait pas à signer l’entente sur plusieurs années comme l’ont fait les autres municipalités composantes du groupe.

C’est maintenant officiel, Réginald Nadeau veut être le premier maire de la nouvelle communauté rurale parce qu’il vit depuis un bon moment avec ce projet en plein cœur. Il en connaît tous les aspects et toutes les possibilités défilent dans sa tête en permanence.

D’ailleurs il dit : « Mon expérience en leadership et mon réseau de contacts font en sorte que le défi de la mairie de la Communauté Rurale Haut-Madawaska est pour moi une suite logique de mon implication en développement social et économique de ma communauté ». Il n’a pas beaucoup à défendre son bilan, on sent que l’homme est prêt pour servir comme maire dès l’été prochain. Il suffit de lui demander ses projets pour la nouvelle municipalité et il n’arrête pas tellement il a confiance dans ces communautés qui formeront la belle grande municipalité qui sera la nôtre en juillet prochain.

Extrait de l'Écho du Haut-Madawaska mars 2017


Réginald Nadeau veut être le premier maire de la nouvelle communauté rurale du Haut-Madawaska.