Une meilleure eau encore à Beresford

Publié le : 16 mai 2017

(Beresford, 15 mai 2017; 22H) De meilleures infrastructures d’eau à Bathurst et à Beresford seront possible grâce aux fonds nouvellement approuvés pour des projets d’eau potable et d’eaux usées dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick.Les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick protègent la santé publique et contribuent à la préservation des cours d’eau de la province en investissant dans la réalisation de projets dans le but de moderniser et d’accroître l’efficacité des réseaux de distribution d’eau potable et de traitement des eaux usées dans la province ainsi que de répondre aux besoins croissants des communautés en matière de capacité. Ces investissements permettront également de créer des emplois et d’établir les bases pour de nouvelles possibilités économiques en vue de renforcer la classe moyenne au Nouveau-Brunswick.

Serge Cormier, député fédéral d’Acadie-Bathurst et secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, au nom du ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi—et Brian Kenny, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et député de Bathurst-Ouest-Beresford, ont annoncé aujourd’hui que deux nouveaux projets ont été approuvés à Bathurst et à Beresford dans le cadre du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées du gouvernement du Canada. Le gouvernement fédéral fournit jusqu’à 50 pour cent des fonds nécessaires à la réalisation de ce projet—plus de 2,4 millions de dollars—et le gouvernement provincial accorde 1 231 887 dollars. La municipalité fournira le reste du financement.
 
Les résidents de Bathurst retireront des avantages tangibles de cet investissement, à savoir le remplacement d’approximativement 560 mètres d’infrastructures d’eau et d’eaux usées dans le croissant Allison ainsi que le renouvellement d’une station de relèvement. Les résidents de Beresford vont bénéficier du remplacement des réseaux d’eau et d’égout sanitaire dans le lotissement Foulem.
 
Ces projets figurent sur une liste de 76 projets concernant l’eau potable et le traitement des eaux usées récemment approuvés dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick et dont bénéficieront 48 autres communautés. Le gouvernement fédéral fournit jusqu’à 50 pour cent des fonds nécessaires à la réalisation de ces projets—plus de 39 millions de dollars—et le gouvernement provincial accorde plus de 19 millions.
 
En tenant compte des 47 autres projets relatifs au Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées, annoncés en août 2016, un total de 123 projets sont maintenant approuvés, ce qui représente plus de 79,1 millions de dollars en fonds fédéraux attribués au Nouveau-Brunswick dans le cadre de ce programme.
 
 « Les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées s’avèrent essentielles pour maintenir des cours d’eau propres et un environnement sain. Nous nous sommes engagés à collaborer avec nos partenaires régionaux pour faire en sorte qu’ils reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour bâtir des collectivités durables et créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. Je suis content de constater que ces projets essentiels vont de l’avant, ce qui contribuera à assurer la santé et la prospérité à long terme des résidents du Nouveau-Brunswick pour les générations à venir. » - SeSerge Cormier, député fédéral d’Acadie-Bathurst et secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté « Le financement de projets d’infrastructure pour des services essentiels comme de l’eau potable saine et accessible est indispensable pour soutenir la capacité d’une communauté à croître et à créer des emplois. » - L’hon. Brian Kenny, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et député de Bathurst-Ouest-Beresford, au nom de l’hon. Donald Arseneault, ministre responsable de la Société de développement régional
 
Faits en bref
Ces fonds s’inscrivent dans la première phase d’Investir dans le Canada, le plan historique du gouvernement fédéral visant à soutenir les infrastructures publiques dans l’ensemble du pays.
Le gouvernement du Canada contribuera plus de 180 milliards de dollars au financement des infrastructures sur 12 ans pour le transport en commun, l’infrastructure verte, l’infrastructure sociale, le réseau de transports qui soutient le commerce et pour les collectivités rurales et du Nord.
 
Arrière: Bruno Poirier, conseiller, Ulric DeGrâce, conseiller, Edgar Aubé, conseiller, Brigitte Couturier, maire adjointe et Anne Bard-Lavigne, conseillère et le maire de Bathurst Paolo Fongemie.
Le maire Jean Guy Grant était retenu à Halifax au moment de cette annonce,
À l'avant : le ministre provincial Brian Kenny, le député fédéral d'Acadie-Bathurst Serge Cormier, le député provincial Daniel Guitard et le ministre provincial Denis Landry.