Une 5e Course des tacots avec beaucoup plus de maires en compétition

Publié le : 7 août 2017

(Caraquet, 7 août 2017; 23h17) La journée a été longue pour certains qui se préparaient pour la fameuse course de tacots. Les petits comme les grands avaient hâte de descendre la rue du Portage à Caraquet durant le Festival acadien et c'était aujourd'hui que ça se passait.

Si le nombre de participants était sensiblement le même que d'habitude c'est dans les catégories adultes qu'on retrouvaient plus de participation que d'habitude. Plusieurs papas et mamans s'amusèrent avec les tacots à faire cette trépidante descente qu'on fait habituellement à 50 kmh en maugréant que ce n'est pas très vite et là à 15kmh tout le monde était fou de joie... En plus des bolides spéciaux il y avait des défis, une nouvelle version où les participants partent deux à deux pour savoir qui arrivera, en bas, le plus loin...

Enfin, le moment tant attendu où les maires invités par notre maire Kevin J. Haché, se présentaient au haut de la piste pour monter sur le tréteau de départ et enfiler à vive allure pour atteindre un point culminant, le plus haut près du boulevard St-Pierre.

Le premier à prendre le départ, le maire de Balmoral, Charles Bernard (1ère position) qui remonta la pente de façon si facile que ça avait l'air trop simple. Il faut dire que son bolide avait une sérieuse réputation de voiture gagnante... Puis le maire d'Atholville, Michel Soucy faisait très bonne figure suivi du maire de Bertand, Yvon Godin (3e position) qui a toujours été premier à cette compétition mais qui devait céder sa place et s'éloigner du podium complètement. Enfin, le maire de Paquetville Luc Robichaud (2e position) suivi des autres maires participants de Maisonnette Viviane Baldwin, de St-Léolin Mathieu Chayer et Agnès Doiron de Bas-Caraquet. Notre maire, Kevin J. Haché qui lance ce défi depuis plusieurs années aux maires disait à la blague qu'il n'inviterait personne l'an prochain s'il veut ravoir son trophée... évidemment, bon joueur, il donnait rendez-vous l'an prochain à tout le monde.


Une première, première position, pour le maire de Balmoral, Charles Bernard.


Le maire de Paquetville, Luc Robichaud, prenait la deuxième place du Défi des maires.


Celui qui occupait traditionnelement la première place, le maire de Bertrand,
Yvon Godin misait sur sa voiture qui malheureusement ralentissait trop
dans la remontée et n'a pas pu se rendre plus loin...


Le maire d'Atholville, Michel Soucy était bien fier de sa performance.


La voiture d'Atholville, très profilée, fendait l'air pour remonter la pente.


Mathieu Chayer, le maire de St-Léolin, un habitué maintenant, était très satisfait de sa performance.


Viviane Baldwin, maire de Maisonnette semblait très heureuse d'être remontée si haut dans la côte.


Le maire de Bas-Caraquet, Agnès Doiron, présente à chaque année
depuis le début du Défi des maires donnait encore son 110 % cette année.


Chaque année depuis 5 ans les bénévoles sont au poste... avec plaisir.


Probablement les responsables de la sécurité en haut de la pente les moins occupés
cette année puisque personne n'a traversé le boulevard St-Pierre cette fois.


L'animateur au microphone, Normand Thériault informe la foule sur le déroulement
de la course et communique avec l'autre animateur en haut de la rue du Portage
pour assurer que tout se déroule en sécurité.


Depuis 5 ans, c'est une tradition que le tacot du CCNB démarre le premier.


Une nouveauté, cette année, des défis avec départ en double.


Malgré la compétition on reste ami...


La bottine gagnante...


dur, dur de sortir du tacot... pour celui qui n'a pas gagné le défi.





Petit pompier deviendra grand !










Joane Gionet vivait une expérience extraordinaire au volant de la voiture de son fils Mathis.


Un ancien petit pompier devenu grand... mais toujours jeune de coeur.

Les tacots spéciaux


Une voiture sur mesure pour un grand conducteur.


Chaque année Éric Thériault s'amuse à construire un bolide différent toujours hétéroclite...
mais qui réussi tout de même à remonter très haut dans la côte.