Pas déjà avril... on vient juste de fêter Noël

Publié le : 3 avril 2017

(3 avril 2017) Bonjour toi,
Attends un peu… pas déjà avril? Mais
on vient juste de fêter Noël!

L’hiver est fini, on est au printemps. Qui
dit printemps dit Exposition régionale,
commerciale et industrielle des pompiers
volontaires de Beresford.

-Tu le savais?
-Je suis bien content que tu le saches.
- Vas-tu y aller?
- Comment ça tu ne sais pas?

Tu me fais penser à quelqu’un que j’ai
connu qui regardait la vie comme un
film… sans jamais entrer dedans et jouer
son rôle dans le film… je te parle de mon
père qu’on surnommait tit-Georges, parce
que c’est ainsi que ses frères (mes oncles)
le surnommaient.

Tit-Georges a tout vu dans la vie. Il était
allé partout. Un grand voyageur mon
père. Mais en veillissant il devenait
casanier. On dit d’un casanier Qu’il aime
demeurer chez lui ; qui manifeste cet état
d'esprit. Tit-Georges nous répondait toujours
: « Ah j’ai tout vu ça depuis
longtemps! »

Parfois je lui jouais des tours à mon
père. J’arrêtais chez lui, l’invitais au resto
pour un thé… mais avant le thé, je l’amenais
à une exposition, un spectacle… on
l’a même emmené en voyage d’un weekend…
je te dis que cette fois là il voulait
me renier comme fils… mais il m’a pardonné
et enfin il a avoué que c’était l’fun.

Alors je te le dis. Si tu ressembles à Tit-
Georges, sort de chez vous le dernier
week-end d’avril. Va au Centre Réal-
Boudreau, c’est juste à côté. Et découvre
un monde merveilleux. Un monde moderne.
Celui dans lequel on vit tous…
avec tous les gadgets de notre époque.

La brigade des pompiers volontaires
de Beresford travaille à préparer cette exposition
depuis l’an dernier. Un an, toute
une brigade, un paquet d’heures de travail,
c’est pas rien.

Alors ne laisse pas ta fatigue, tes rhumatismes,
ton gros orteil qui fait mal prendre
le dessus sur ta tête. Amène-toi à
l’Exposition régionale, commerciale et industrielle
des pompiers volontaires de
Beresford, c’est ce que tu as de mieux à
faire ce week-end-là. Dis bonjour au chef
en passant