506 727-4749

L'industrie aquacole sera consultée à Caraquet avant la tenue du sommet

Publié le : 31 janvier 2009

(Caraquet,le 30 janvier 2009; 14h35) Le ministre de l'Agriculture et de l'Aquaculture, Ronald Ouellette, procédera à une série de consultations régionales auprès de l'industrie aquacole en prévision d'un sommet provincial de l'aquaculture qui aura lieu en avril.

« L'aquaculture est une industrie importante au Nouveau-Brunswick et elle est devenue la pierre angulaire de l'économie d'un certain nombre de collectivités, a déclaré M. Ouellette. Le sommet servira de forum à l'élaboration d'une vision commune pour l'avenir de l'industrie et le rôle que celle-ci peut jouer dans l'autosuffisance de la province. »

L'idée d'organiser un sommet pour discuter de l'avenir de l'industrie aquacole a été lancée l'été dernier lors de rencontres avec des représentants de l'industrie. Le sommet réunira des intervenants de tous les secteurs de l'industrie, dont des représentants de la New Brunswick Salmon Growers Association, de la New Brunswick Professional Shellfish Growers Association et de la New Brunswick Trout Farmers Association. Ces associations ont toutes donné leur appui à cette initiative.

Étant donné que les divers secteurs qui composent l'industrie aquacole en sont à différents stades de développement et de maturité, le ministre entreprendra une tournée provinciale en février afin de rencontrer les différents groupes et de se familiariser avec les principaux défis qui se présentent à eux.

« Le but de ces séances est de mettre au point le document de discussion qui sera envoyé aux participants avant le sommet, de déterminer les sujets de discussion prioritaires et de dresser l'ordre du jour du sommet », a précisé M. Ouellette.

Les séances, qui sont ouvertes au public, auront lieu en février à Fredericton, Caraquet, St. George et Bouctouche.

Le document de discussion qui sera diffusé avant le sommet est disponible aux bureaux régionaux d'Agriculture et Aquaculture ou sur le site Web du Ministère.

Le saumon d'élevage est le produit principal de l'industrie aquacole du Nouveau-Brunswick, dont il représente 95 % de la production totale. La production d'huîtres, de moules, d'ombles et de truites représente les autres 5 %. En 2007, la valeur de la production totale était évaluée à plus de 348 millions de dollars, pour des revenus à la ferme d'environ 278 millions.