Le Goulet et toute la Péninsule acadienne aura accès à Internet haute vitesse à temps pour le Congrès mondial acadien

Publié le : 30 juillet 2009

(Le Goulet, 25 juillet 2009; 10 h 56) Toutes les communautés de la Péninsule acadienne auront accès à Internet haute vitesse, grâce aux technologies d'accès fixe sans fil et satellite, à temps pour le Congrès mondial acadien de 2009. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui le ministre du Mieux-être, de la Culture et du Sport, Hédard Albert, qui est aussi ministre responsable de la francophonie.

Le fournisseur d'accès internet du Nouveau-Brunswick Barrett Xplore Inc. fournira un tel accès à Caraquet, Pokemouche, Lamèque et Paquetville, permettant ainsi aux visiteurs de profiter d'une couverture haute vitesse pendant le congrès, en complémentarité avec l'accès à large bande déjà offerte par Aliant.

À la demande du gouvernement provincial, Barrett Xplore a accéléré la construction de tours sans fil dans cette région pour répondre aux besoins en matière d'Internet haute vitesse pendant le congrès, qui se déroulera du 7 août au 23 août.


« Le quatrième Congrès mondial acadien est un événement qui célèbre notre culture et notre patrimoine acadiens et met en évidence le Nord de la province, a mentionné M. Albert. Nous sommes fiers d'offrir un accès internet rapide et fiable aux entreprises locales et aux familles de cette région ainsi qu'aux nombreux visiteurs. Ils découvriront chez nous des sites web locaux et pourront envoyer des photos chez eux. »

Le 3 février, le gouvernement annonçait un investissement de 13 millions de dollars pour la mise sur pied de l'infrastructure nécessaire pour assurer un accès internet sans fil fixe et par satellite dans les régions rurales du Nouveau-Brunswick. Dans le cadre de l'entente, les résidents et les entreprises de la province pourront tous profiter d'un accès haute vitesse d'ici juillet 2010. L'investissement crée environ 200 emplois.

« Fournir à toutes les communautés une couverture à large bande de qualité va aider à propulser le Nouveau-Brunswick sur la voie de l'autosuffisance, car c'est un outil de plus qui permet de rendre les Néo-Brunswickois concurrentiels dans l'économie mondiale », a expliqué le ministre d'Entreprises Nouveau-Brunswick, Victor Boudreau. « Le mois prochain, nous allons accueillir des visiteurs de partout dans le monde et nous tenons à montrer le leadership de notre province en matière de technologies des télécommunications. »

Environ 90 % de la province a déjà accès à Internet haute vitesse, grâce en partie à un programme fédéral-provincial d'infrastructure lancé en 2003 avec une enveloppe de 44,6 millions de dollars. Des technologies d'accès sans fil fixe et par satellite permettront désormais d'offrir l'accès internet à près de 39 000 autres foyers qui se trouvent principalement dans des zones rurales à faible densité de population.