Autour de la table du conseil de ville de Lamèque

Publié le : 30 octobre 2009

(Lamèque, 29 octobre 2009; 18h45) Il y avait un conseil complet réuni en présence des citoyens de Lamèque le mardi 20 octobre dernier.

D’entrée de jeu, le conseil accueillait un représentant de la GRC qui résumait le travail fait durant le dernier mois. Un peu pressé, le gendarme quittait les lieux une fois son rapport présenté à la municipalité.

Après l’habituelle adoption de l’ordre du jour et du procès-verbal de la réunion précédente, le conseil acceptait le résumé des comptes à payer pour le mois de septembre. De plus, c’est sans surprise que le rapport financier était adopté tel que présenté au conseil. L’administration municipale nous ayant habitués à une saine gestion financière, le conseil appréciait le résultat présenté en notant que la facture du service de police déséquilibrait largement l’équilibre financier du mois.

La municipalité, qui louait des camions pour ses services de voirie, change de façon de faire et achètera maintenant les camions. Une étude en ce sens lui permettra d’économiser plus de mille dollars par année pour chacun des véhicules concernés. Le conseil acceptait d’acheter deux camions pour remplacer ceux dont le terme de location prendra fin bientôt.

D’un même souffle, la municipalité annonçait son intention de changer son photocopieur pour une machine plus économique et plus performante. D’autre part, le maire Haché expliquait aux citoyens présents que la ville qui doit supporter financièrement les travaux financés à part égale avec les gouvernements provincial et fédéral procédera à une demande de marge de crédit de 100,000 $ pour payer toutes les factures impliquées en attendant les remboursements des gouvernements. C’est une procédure courante dans toutes les municipalités puisqu’il y a toujours un délai entre l’exécution des travaux, le paiement et les remboursements par les gouvernements. La demande de marge de crédit sera faite à la Caisse populaire des Îles.

Puis le maire Haché expliquait les besoins de la ville en matière d’équipement d’excavation. Le conseil acceptait d’acheter une pelle excavatrice (bakhoe) qui rendra plusieurs services à la municipalité.

Le maire invitait la population à participer et soutenir la promotion Noël aux Îles. Le conseil municipal donnait le ton en acceptant de contribuer la somme de 500$ pour cette campagne d’achat local. Tout comme la ville supportera également le Radiothon Richelieu qui aura lieu bientôt.

Les Rapports
À tour de rôle les conseillers présentaient, à la demande de monsieur le maire, leur rapport d’activités selon les comités qui les concernent.

Marie-Anne Ferron
C’est d’abord le maire-adjoint, Marie-Anne Ferron, qui rappelait sa participation à un colloque à Halifax au début du mois ou elle témoignait de l’esprit de coopération des gens d’ici. Il est fort possible, ajoutait-elle qu’Omer Chouinard de l’U de M vienne éventuellement faire une étude du bénévolat à Lamèque les îles. Puis madame Ferron rappelait ses présences aux nombreux organismes auxquels elle participe, notamment Le Festival de la Tourbe, le Festival baroque, rappelant au passage sa participation à Bertrand à une rencontre.

Mais c’est surtout la journée du dimanche 18 octobre qui la rendait particulièrement volubile. « On peut être fière des femmes de Lamèque » disait-elle en préambule pour souligner qu’on célébrait ce dimanche le 60 e anniversaire de l’installation des Religieuses hospitalières à l’hôpital de Lamèque. Une célébration qui regroupa plusieurs centaines de personnes à la salle Mathieu-Duguay pour rendre hommage à ces femmes qui se sont dévouées en prenant soins des malades.

« On ne réalise pas tout ce qui a été fait depuis ce temps pour apprécier ce qu’on a aujourd’hui » disait-elle, ajoutant « Il faut continuer parce que pour eux autres ça n’a pas été facile ». Laissant entendre qu’on n’aurait pas le droit de baisser les bras devant autant de courage et d’efforts et que nous sommes les héritiers de ce labeur qui contribue au bien-être des autres et c’est à nous de continuer et de passer le flambeau à la nouvelle génération.

Marie-Anne Ferron terminait sur une anecdote, rappelant qu’en 1949, la première année de l’hôpital à Lamèque, il y avait eu 71 accouchements, concluant son rapport qu’il y avait 12 lits au début et qu’encore aujourd’hui, après tout ce que nous avons vécu ces dernières années... il y a encore 12 lits, soixante ans plus tard!

Ricky Ward
Le conseiller Ward présentait un court résumé de ses activités précisant qu’au moment ou il nous parlait, il y avait une réunion à l’aréna ou il se dirigerait dès la fin de l’assemblée publique du conseil de ville. Le conseiller informait ses collègues de l’embauche d’un nouvel employé (Martin Blanchard) pour l’entretien à l’aréna. Il se disait heureux et fort confiant de l’engagement bénévole des nouveaux membres du comité en place. Cependant, le conseiller se disait particulièrement inquiet de l’avenir du club de hockey senior mais gardait espoir qu’une solution soit trouvée pour que nous puissions continuer d’avoir du bon hockey à Lamèque.

Au niveau de la brigade des pompiers, le conseiller mentionnait la formation de désincarcération qu’on suivie nos pompiers qui semble-t-il sont très heureux du nouvel équipement que leur procurait récemment la ville. Bientôt, les pompiers suivront une autre formation (airpack) pour travailler avec des masques à oxygène.

Guy O. Chiasson
Le conseiller Guy O. Chiasson rappelait que cet été la bibliothèque avait organisé une exposition ou 60 à 70 personnes se sont présentées. Le nombre peut paraître petit mais selon le personnel de la bibliothèque c’est très bien, compte tenu qu’il y a moins de fréquentation des bibliothèques en été. L’exposition aura attiré un peu plus de visiteurs que s’il n’y en avait pas eu.

Le conseiller Chiasson rappelait également que le mois d’octobre est le Mois de la bibliothèque et que le thème cette année est : Votre bibliothèque, Votre univers. Des artistes, des activités spéciales et des jeux seront organisés pour souligner le mois.

Gérard Benoît
Puisque le Parc écologique et le terrain de camping sont du ressort de Gérard Benoît, le conseiller  informait ses collègues qu’il présentera bientôt un rapport complet sur les résultats de ces deux organismes ou il siège. Il se félicitait pour le travail sur le terrain de la Coalition... il devrait y avoir enfin une réunion le 5 novembre prochain. Le conseiller y reviendra à la prochaine réunion publique.

Jules Haché
Le conseiller Haché était tout enthousiasmé par la participation de jeunes de chez nous aux Jeux du Canada à l’Île-du-Prince-Edouard cet été. Les sports de compétitions et la présence des jeunes aux compétitions provinciales et nationales rendait le conseiller volubile sur le talent de nos jeunes.

Il rappelait que le Camp d’été Poitou, un camp de jour, en était à sa 22e année cet été et qu’il y avait au moins 400 inscriptions alors que le plus grand groupe d’âge est celui des 5 et 6 ans... ce qui est prometteur pour notre avenir à tous.

Du Parc des fondateurs, le conseiller rappelait que cinq familles commémoreront leurs retrouvailles de l’été 2009 dans le cadre du Congrès mondial acadien. Une belle initiative de leur part.

Base-ball
Jules Haché rappelait que le base-ball mineur Péninsule -Est regroupait maintenant les jeunes de Lamèque et Shippagan de façon à être un club plus compétitif. Ce qui semble être la voie de l’avenir dans le sport régional.

Le père Noël s’en vient
C’est au local Aca-Ski que le père Noël rencontrera les enfants le 13 décembre prochain. C’est un rendez-vous pour les petits et ceux qui ont le coeur jeune. Il y aura aussi une parade du père Noël.

Chambre de commerce
Dans le cadre de la Semaine des PME, la chambre de commerce organise différentes activités dont sa causerie annuelle ou Robert Frenette sera le conférencier invité. C’est au Club de l’âge d’or qu’aura lieu ce déjeuner. Il semble qu’il y ait, selon un récent décompte, seize nouveaux commerces dans la région.

Simon Savoie
Le représentant de la municipalité à la Capa et conseiller municipal Simon Savoie présentait un résumé des actions de la CAPA ou il siège. Le conseiller apprenait à ses collègues que de nouveaux règlements feront l’objet d’une présentation au Forum des maires avant d’être adoptés individuellement par chacune des municipalités de la Péninsule acadienne. L’émission des permis de construction et de rénovation sera rendu beaucoup plus rapide. cependant, les pénalité pour les contrevenants qui entreprendront des travaux avant d’avoir un permis seront beaucoup plus élevées.

Au quai de Lamèque
Des travaux seront entrepris au quai de Lamèque. C’est en trois phases que se feront ces travaux. Le coin (endommagé) sera coupé ou il s’affaisse, des cailloux seront placés dans l’eau pour protéger le quai. Le total de ces travaux irait chercher dans les 5 millions de dollars.

Rapport du maire
Le maire Rénald Haché rappelait qu’au Forum des maires de la Péninsule on travaillait au développement de la Péninsule acadienne. Le Forum attend le rapport de la visite que les élus de la région ont fait aux Îles-de-la-Madelaine. Il est possible qu’un groupe des îles vienne nous visiter dans la région.

Le maire rappelait au sujet de COGÉDÈS que la première phase de la collecte maximisée s’achevait malgré des réticences de deux municipalités, la phase 2 se prépare pour le recyclage des déchets. Il semble, selon le maire, que cette phase permettrait à des personnes ayant des handicaps de pouvoir travailler au triage dans un centre de recyclage.

L’expérience déjà en cours dans d’autres régions du pays donnerait d’excellents résultats. Il semble, toujours selon le maire, que des personnes avec handicap utilisant des équipements adaptés soient plus productives que des personnes sans handicap. Voilà une bonne nouvelle pour tous ceux qui pourraient ainsi trouver un travail rémunérateur.

À 42 $ la tonne les déchets coûtent cher à la municipalité pour les faire transporter. Un geste civique serait de nous-même composter ce qu’on peut. Le gazon, l’herbe, et les autres produits végétaux devraient trouver place sur nos terrains plutôt que dans le camion à déchets. Réduire les déchets d’une livre par famille par semaine représenterait pour la municipalité une économie de milliers de dollars qui pourraient servir à l’amélioration d’autres services dans la communauté. C’est un pensez-y bien!

Soumissions
Bientôt la municipalité émettra un appel d’offres pour recevoir des soumissions pour la construction d’une station de levage des canaux des eaux usées. C’est à suivre.

Le maire rappelait qu’un contrat pour prolonger la conduite d’eau devant le commerce DeSylva jusqu’à l’Auberge avait été confié à l’entreprise de Christian Larocque. On ajoutera une nouvelle canalisation et une borne fontaine supplémentaire.
Le puits numéro 10 remplacera le puits numéro 3 qui sera obturé comme 4 autres puits d’observation afin qu’aucun contaminant ne puisse rejoindre la nappe phréatique et contaminer notre eau.

Enfin, le maire annonçait qu’une petite éolienne sera installée au Parc-Écologique de façon à fournir toute l’électricité nécessaire pour l’exploitation. C’est 3.5 Kwh qui seront produits par cette éolienne. De plus, cette installation servira à l’interprétation de l’énergie renouvelable des Éoliennes aux visiteurs du Parc écologique. Une façon de faire d’une pierre deux bons coups.

La prochaine réunion du conseil aura lieu le mardi 17 novembre prochain.  

(extrait de l’Écho de Lamèque, octobre 2009)