Un bel avenir attend notre Coopérative

Publié le : 3 décembre 2010

( Ste-Marie-St-Raphaël, 3 décembre 2010; 15 h 49) Plus de deux cent personnes assistaient, le mercredi 1er décembre, à l’assemblée de la Coopérative St-Raphaël pour décider de l’avenir de l’organisme.

Depuis quelques temps l’avenir était incertain. D’énormes difficultés financières affectaient le magasin et plusieurs s’inquiétaient l'éventualité d'une fermeture.

Même si un poste d’essence avait été ajouté pour augmenter l’achalandage ce n’était pas suffisant. Il fallait donner un sérieux coup de barre et surtout il fallait investir pour propulser le magasin à un niveau supérieur.

Les membres présents à l’assemblée choisissaient la proposition des dirigeants de la Coopérative de Caraquet qui a déjà l’expérience avec deux points de ventes à Maisonnette et St-Léolin, une station Coop-Express (essence), une quincaillerie et un service de pétrole (huile à chauffage et diesel).

La nouvelle organisation s’occupera de développer le magasin de Ste-Marie-St-Raphaël. Le directeur René Chiasson disait que : « le premier but de sa Coop était de protéger les avoirs des membres du magasin! Aussi, d’offrir des produits et services de qualité en quantité convenable !»

La Coop de Caraquet a acheté les actifs de notre coop et devient propriétaire de la marchandise, des édifices et du terrain. La Coopérative de St-Raphaël sort de l’aventure sans problème et la population de Ste-Marie-St-Raphaël et des environs conserve son épicerie locale. Tout comme l’emploi locale demeure.


René Chiasson annonçait ce matin que sa Coop s’attend
à investir 150,000$ pour rehausser la qualité des services
et la qualité de produits.


D’ailleurs, en conclusion il ...« remerciait la population de Ste-Marie-St-Raphaël pour la confiance qu’elle fait dans la coopérative de Caraquet.»


À la municipalité, le directeur général, Rémi Larocque
se disait ...« très heureux de cette décision des membres.
Conserver les emplois et le service de l’épicerie
et de la station d’essence c’est un gros plus pour la municipalité.»