Le directeur Bissonnette sauve l'honneur de son école.

Publié le : 9 octobre 2012

(Ste-Marie-St-Raphaël, 9 octobre 2012; 9h02) Le maire de Ste-Marie-St-Raphaël, Henri-Pierre Duguay, lançait récemment un défi aux élèves de l'école l'Étincelle. Plusieurs défis furent proposés par les élèves et le maire a décidé d'en relever certains.

Avec l'aide du directeur de l'école, Alain Bissonnette, le maire allait rencontrer les élèves et un défi après l'autre pratiquait avec chacun leur sport préféré. Dans l'ensemble le maire s'en est très bien tiré. Les élèves ont apprécié le passage du maire à l'école et se promettaient de s'entrainer pour un prochain défi. Le maire pour sa part semblait avoir eu beaucoup de plaisir mais semblait apprécier retourner à son travail... après tous ces défis relevés.

Une finale spectaculaire
Ce n'est qu'au dernier moment lors de la dernière compétition que le tout s'est joué. Le maire avait gagné trois défis... les élèves deux. Une jeune fille demandait alors au directeur Bissonnette de la remplacer dans ce défi si important. Le jeune directeur, lui-même ex-enseignant d'éducation physique et toujours en pleine forme physique s'est amené pour défendre l'honneur de son école et remportait ce dernier défi pour faire un match nul entre le maire et l'école.

Avec un tel résultat on pourrait s'attendre que le maire relève d'autres défis sportifs l'hiver prochain.


Il n'en fallait pas plus pour que le directeur Bissonnette mette son expérience
et ses habiletés sportives au profit de son école.


Le maire écoutait attentivement les conseils de l'experte Mylène Jones, enseignante.


Avant de se lancer dans ce défi le maire a bien visualisé sa stratégie.


La présence du maire a été bien apprécié des élèves.


Concentration était le mot d'ordre durant ce match de Air Hockey.


Le jeune athlète se prépare à faire un premier panier.


Le maire préférerait réussir ce panier... parce qu'à ce moment du match
il perdait 6 à 4 mais finalement il a réussi à remporter le match.


Le jeune athlète expérimenté et très calme tenta de remonter la différence de points
sans pour autant réussir à vaincre son adversaire.


Le maire félicite son adversaire et l'encourrage à continuer à s'améliorer... pour la prochaine fois.


On a vu que le maire était habile avec ses Smash...


Entre athlètes on sait reconnaitre la valeur de l'autre.


Le directeur général, Rémi Hébert et le maire Henri-Pierre Duguay constataient
l'importance de cette rencontre avec les élèves.


Les deux adultes voulaient gagner. Les élèves avaient un favori... leur directeur!


Henri-Pierre Duguay savait enchaîner les coups rapidement, un après l'autre.