Des fois, j'aimerais savoir

Publié le : 7 juin 2016

( 3 juin 2016) Imagines-tu tout ce que l’Homme, avec un grand «H» a découvert et développé depuis 100 ans? C’est formidable, c’est fantastique… dirait Charles Tisseyre (Découverte Radio-Canada).

Imagines-tu ce que l’Homme, oui encore lui, développera dans les 100 ans à venir… 200 ou 300 ans, peux-tu imaginer ce que tes petits-petits-petits-petits enfants (ça c’est seulement dans 100 ans) verront… je n’ose même pas dire sur terre… ils pourraient aller beaucoup plus loin que ça. Mars, Vénus, une autre galaxie, je ne sais pas. Pire… ils pourraient vivre dans des grottes (ouach… mauvaise idée).

Si je me réfère au développement de la télévision. Objet de moqueries dans l’émission de télé «Le temps d’une paix» (entre 1939-1945) où on se moque bien de l’idée de voir des images de cinéma dans nos maisons.

Je m’inquiète aussi des découvertes par les scientifiques des images flottantes qu’ils voyaient lors des premiers essais en laboratoire. Où des soldats paradaient plusieurs années avant ces expériences. L’explication… les ondes gardaient les images et flottaient dans les airs.

Le mot télévision apparait au cours de l'Exposition universelle de Paris de 1900, soit plus de 25 ans avant la première séance de John Baird.

Si à ce moment, ils purent voir des images de quelques enregistrements pour le film ou autres procédés et que les images restent dans l’univers. Y a-t-il encore des images qui flottent sur les ondes?

Je me demande bien ce que nos petits-petits-petits enfants diront en voyant tous les Selfies qu’on s’envoit. Des images dans les miroirs de salle de bain, de toutes ces chutes en ski, en skate, en vélo, en plongeon… ils trouveront nos athlètes poches pas mal. Comment interpréteront-ils tous ces mariages louffoques, tous ces accidents de la route, toutes ces recettes ouachs qu’on nous proposent sur le web. Penseront-ils que les musiciens de rues étaient nos talents locaux?

Je me le demande bien?