Les annonces de l?honorable Keith Ashfield reportées d'une journée en raison du mauvais temps.

Publié le : 19 janvier 2009

Le dévoile d’importants investissements en recherche et en innovation par l’honorable Keith Ashfield, ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) est reporté d'une journée en raison du mauvais temps.

La conférence de presse au sujet des projets financés dans le cadre du Fonds d’innovation de l’Atlantique qui devait avoir lieu aujourd’hui 19 janvier, à 15 h à Shippagan, a été reportée à mardi 20 janvier 2009, à 11 h à l’Amphithéâtre Gisèle McGraw du campus de Shippagan de l’Université de Moncton. Les annonces par le ministre seront faites à Fredericton et Shippagan concernant d’importants investissements dans des projets de recherche-développement au Nouveau-Brunswick en vertu du Fonds d’innovation de l’Atlantique de l’APECA.

À Fredericton

Aujourd’hui, l’honorable Keith Ashfield, ministre d’État (APECA), a dévoilé les détails des sept projets au Nouveau-Brunswick qui recevront jusqu’à 17,5 millions de dollars en financement dans le cadre de la sixième série du Fonds d’innovation de l’Atlantique de l’APECA. Le ministre Ashfield annoncera un huitième projet retenu dans le cadre du FIA au Nouveau-Brunswick plus tard demain dans le nord de la province.
 
On estime que les promoteurs de projets obtiendront 16,6 millions de dollars supplémentaires auprès de diverses sources des secteurs public et privé, ce qui élèvera à environ 34,1 millions de dollars la valeur des projets financés par le FIA au Nouveau-Brunswick.
 
Le Fonds d’innovation de l’Atlantique vise à accroître la capacité du Canada atlantique de mener des travaux de R-D de pointe et d’apporter de nouvelles connaissances, de nouveaux emplois et de nouvelles occasions d’affaire au Canada atlantique.


Voici la liste des projets choisis aux fins de financement aux termes du FIA au Nouveau-Brunswick

Envirem Technologies Inc. (Fredericton)
Projet : Développement, mise à l’essai et commercialisation de bioproduits
En collaboration avec le Collège agricole de la Nouvelle-Écosse et l’Institut de recherche sur les zones côtières inc., Envirem Technologies Inc. recyclera et convertira les résidus organiques et le compost en amendement pour le sol, en engrais organique et en produits de mélange de mousse de tourbe à valeur ajoutée, destinés aux secteurs de l’agriculture, de l’horticulture, de la tourbe et de l’industrie des pelouses et jardins. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 2,6 millions de dollars, recevra environ 2,0 millions de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de quatre ans.
 
Fantech Limitée (Bouctouche)
Projet : Système de récupération d’énergie avec transfert d’humidité réglable
En collaboration avec l’Université de Moncton et avec Thin Films and Photonics Research Group, Fantech développera un dispositif de ventilation commercial à haute efficience pour la récupération d’énergie. Il sera doté d’un système à une meule qui récupère l’énergie grâce à une technologie de couches minces. Cette technologie permettra de réduire la consommation d’énergie et le prix de revient global pour les producteurs industriels. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 2,2 millions de dollars, recevra environ 1,1 million de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de cinq ans.
 
 
Radian6 Technologies Inc. (Fredericton)
Projet : Tableau de bord de marketing en ligne pour le Web social
Radian6 Technologies Inc. créera un tableau de bord de marketing en ligne permettant de surveiller en temps réel le contenu généré par les consommateurs sur Internet. Cette technologie permettra aux organismes de se familiariser rapidement avec les opinions et les attitudes des consommateurs aux quatre coins de la planète et les aidera à rajuster leurs stratégies de marketing en conséquence. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 4,1 millions de dollars, recevra environ 2,9 millions de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de quatre ans.
 
 
Limerick Pulp and Paper Centre, Université du Nouveau-Brunswick (Fredericton)
Projet : La réalisation d’économies et l’amélioration de la qualité de la fibre de bois grâce à des biotechnologies innovatrices de raffinage de la pâte mécanique et chimique
Le promoteur fera des recherches afin d’élaborer et de commercialiser de nouvelles biotechnologies permettant à l’industrie du bois et des pâtes du Canada atlantique d’aborder un problème important, celui de réduire sa consommation d’énergie lors du raffinage de pâtes. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 3,7 millions de dollars, recevra environ 1,6 million de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de cinq ans.
 
Département de génie électrique et informatique, Université du Nouveau-Brunswick (Fredericton)
Projet : Mise au point et commercialisation de technologies de conversion d’énergie pour les systèmes à énergie renouvelable
Le projet englobe la mise au point, la démonstration, la certification et la commercialisation d’une technologie de pointe pour la conversion d’énergie. Il s’agit de miser sur les travaux d’un projet antérieur sur l’énergie renouvelable réalisé avec succès lors de la deuxième série du FIA. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 2,4 millions de dollars, recevra environ 1,4 million de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de quatre ans.
 
Centre de sciences spatiales et planétaires, Université du Nouveau-Brunswick (Fredericton)
Projet : Évaluation de matériaux résistant aux impacts destinés aux industries de l’aérospatiale et de la défense
Dans le cadre de ce projet, on analysera la façon dont certains matériaux utilisés dans les industries de l’aérospatiale et la défense résistent à des ondes de choc et à des déformations extrêmes en raison des impacts à haute vitesse. Un nouveau logiciel permettra de modéliser et de prédire les effets d’impacts sur ces matériaux. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 8,3 millions de dollars, recevra environ 2,9 millions de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de cinq ans.
 
Centre des sciences en santé aquatique du Collège de médecine vétérinaire de l’Atlantique (Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard et autres localités dans les provinces de l’Atlantique)
Projet : Pour des poissons en santé, un environnement sain et des aliments sains
Dans le cadre du projet, on étudiera et on trouvera des moyens de réduire le risque d’infection et de maladie dans la salmoniculture au Canada atlantique, en vue d’améliorer les pratiques de gestion de la santé des poissons et de réduire les pertes de poissons dans l’industrie. Le projet, dont les coûts estimatifs s’élèvent au total à 5,5 millions de dollars, recevra environ 2,5 millions de dollars du Fonds d’innovation de l’Atlantique sur une période de cinq ans.

 

(texte déposé le 19 janvier à 11 h 45 )